Un mois et demi après l’annonce du Beirut Art Film Festival – BAFF et malgré la situation difficile au Liban, l’inauguration de la 5ème édition du Festival s’est tenue à l’AUB – Auditorium Bathish, le jeudi 5 décembre, sous le signe du « Changement », en présence de la directrice de l’Istituto Italiano di Cultura Monica Zecca, le professeur adjoint du Département de Sociologie, d’Anthropologie et d’Études des Médias à l’AUB Josh L. Carney, de la fondatrice du Beirut Art Film Festival Alice Mogabgab Karam, des membres du comité Maria Chakhtoura, Soraya Karam et Alia Karam ainsi que des représentants des institutions partenaires et des invités du Festival.

Le festival a été inauguré avec la projection du film Leonardo, the Works (2019, 85’, EOS / Phil Grabsky, anglais, français, italien avec sous-titres français). Ce film est un voyage très exclusif dans toutes les œuvres attribuées à Leonardo da Vinci, réalisé en Ultra HD, pour la première fois. Des experts, des conservateurs et des historiens de l’art du monde entier nous plongent au cœur des plus célèbres œuvres de da Vinci, parmi lesquelles Mona Lisa, la Cène, la Dame à l’Hermine, Salvator Mundi et bien d’autres.

Alice Mogabgab Karam a déclaré dans son discours : « C’est un lancement difficile de cette cinquième édition du BAFF, dans les circonstances encore plus difficiles, que traverse notre pays. Malgré la tragédie que nous vivons, quand nous voyons nos jeunes mettre fin à leur vie, pour fuir les conséquences de l’abjecte pauvreté ; ces projections du BAFF veulent montrer la volonté des Libanais de participer aux célébrations internationales d’un géant de la Renaissance. » En ajoutant : « Honorer Léonard de Vinci est aussi un acte de foi dans la renaissance du Liban ; grâce à la révolte héroïque de son peuple, grâce au courage, à la détermination de ses femmes et de ses hommes sur les places de Tripoli, Batroun, Byblos, Zouk Mikael, Jal el Dib, Beyrouth, Saida, Tyre, Nabatiyeh, Ersal… Des villes et des villages que nous visitons année après année ; dans les campus universitaires, dans les écoles et dans les centres culturels, où nous offrons nos films, dans un acte de communion et d’espoir. »

Elle a aussi souligné : « L’interruption des travaux du barrage de Bisri, projet incarnant la corruption et la criminalité environnementale est un succès notoire de la révolte du 17 Octobre. Inspiré par ce succès fidèle de la protection de l’environnement, nous avons l’honneur de présenter pour cette édition « La Bataille des Cèdres » ; un documentaire qui montre le formidable combat mené par un petit groupe de villageois pour préserver leur héritage ancestral. La forêt des cèdres, patrimoine national ».

Elle a clôturé son discours en assurant : « Comme tous les ans, et malgré les circonstances adverses que nous vivons, les organisateurs du BAFF sont heureux d’offrir au public libanais les productions les plus récentes, les plus originales du cinéma et de la télévision, porteuses d’espoir dans un avenir meilleur. » 

A noter que les détails des projections des films dans les autres universités seront annoncés plus tard.

Le BAFF 2019 à l’AUB – Séances gratuites – Sans réservation

  1. Vendredi 6 décembre:
  2. Coming Back to Life à 19:00h
  3. The Great Buster – A Celebration à 19:05h
  4. Lundi 9 décembre:
  5. Backstage Vienna State Opera à 19:00h
  6. Mardi 10 décembre:
  7. John Ford, the Man who Invented America à 19:00h
  8. Vertigine à 20:10h
  9. Hitchcock Confidential à 20:20h
  10. Mercredi 11 décembre:
  11. The Unanswered Ives – Pioneer of American Music à 19:00h
  12. Degas: Passion for Perfection à 20:00h
  13. Vendredi 13 décembre:
  14. Amon Amarth. The Pursuit of Vikings: 25 Years in the Eye of the Storm à 15:30h
  15. Mourad Merzouki, l’alchimiste de la danse à 19:00h
  16. Vertikal à 20:05h

Programme complet sur 

Les Mécènes

Fondation Robert A. Matta, The Alexis & Anne-Marie Habib Foundation, l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique au Liban 

Les Partenaires Culturels

Le Ministère de l’Education et de l’Enseignement Supérieur, l’ambassade des Etats-Unis, l’ambassade d’Espagne, l’ambassade de Suisse, l’ambassade de Suède, l’ambassade d’Italie, l’ambassade d’Autriche, le Ministero per I Beni e la Attivita Culturali, l’Istituto Italiano di Cultura, le Goethe-Institut Libanon, la National Gallery of Art – Washington, Beirut International Platform of Dance – BIPOD et la chaine Al Jazeera Documentary.

www.bafflebanon.org

Facebook: Beirut Art Film Festival   

Instagram: @bafflb 

#bafflb

Contact Médias

MIRROS Communication & Media Services

Joumana Rizk [email protected]

Karine Jabaji [email protected]

+961 1 497 494

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.