Le commandement de l’Armée Libanaise a publié un communiqué où il dresse la liste des violations de l’espace aérien libanais par les avions israéliens pour la seule journée d’hier.

Selon le communiqué, un avion de surveillance israélien avait pénétré en territoire libanais depuis la ville de Nakoura dès le matin, effectuant des vols circulaires au-dessus des régions du sud, de Beyrouth et de sa banlieue et de Baabda où se trouve le palais présidentiel avant de quitter l’espace aérien vers 18h05.

Un autre aéronef a effectué une mission similaire depuis 5h15 du matin jusqu’à 22h40, puis un troisième drone a pénétré en territoire libanais à 16h40 pour quitter l’espace aérien libanais vers 22h10.

Vers 22 h 30, un aéronef a violé l’espace aérien libanais au-dessus de la ville de Nakoura avant d’effectuer des vols circulaires au-dessus des régions du sud Liban avant de repartir vers 00h15, le 2 juin.

À 23 h 35 enfin, un avion ennemi a violé l’espace aérien libanais au-dessus de la ville de Rmeish, et a effectué un vol circulaire au-dessus des régions du sud, avant de quitter l’espace aérien libanais le lendemain vers 3h15 du matin.

Pour rappel, les violations de l’espace aérien libanais constituent une infraction à la résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l’ONU garantissant la souveraineté du Liban sur son territoire. L’état hébreu tente, avec les Etats-Unis, de modifier le mandat de la FINUL stationnée au Sud du Liban qui arrive à expiration en août prochain. Il exigerait que la force internationale puisse perquisitionner des propriétés privées sans que les autorités libanaises soient préalablement informées. Beyrouth estime qu’une telle modification du mandat de la FINUL constituerait une atteinte à sa souveraineté nationale.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.