Le Courant Patriotique Libre a de son côté publié un communiqué dans lequel il accuse le PSP de vouloir inciter à un retour de la guerre civile au Liban:

« Après que le chef du CPL, le ministre Gebran Bassil, eut annulé une visite dans la ville de Kfar Matta dans le cadre de sa visite du district d’Aley afin d’éviter tout incident de sécurité, des membres des PSP ont bloqué des routes, brûlé des pneus et commis des actes de sécurité suspects au cours des dernières années. Depuis deux jours, ont été signalées des intentions de sécurité suspectes. Ce qui était à craindre s’était réellement passé lorsque le convoi du ministre Saleh Gharib a été la cible de tirs, ce qui a entraîné la mort et des blessé »

Le CPL estime que la tournée de son président, le Ministre des AF Gébran Bassil dans la région du Chouf intervenait pour démontrer l’ouverture et unité des libanais. Cet incident, indique ce communiqué, rappelle aux Libanais, « la période de la guerre civile passée qui avait provoqué la tristesse, les tragédies et les déplacements (des personnes), une page qui n’a pas été tournée ».

Le CPL rappelle cependant son rattachement à la réconciliation de la montagne, lieu de nombreuses batailles entre communautés chrétiennes et druzes.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.