Le Ministère de la santé a indiqué avoir décidé de fermer les pubs, boites de nuit. Aussi un reconfinement total devrait avoir lieu du 30 juillet au 3 août puis du 6 août au 10 août.

Le ministère de la santé a également indiqué que 132 cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID19 ont été diagnostiquées, 120 cas locaux et 12 en provenance de l’étranger.

Au total 3 882 ont été contaminées depuis l’apparition de la maladie au Liban le 21 février, 2 933 personnes localement et 946 en provenance de l’étranger.

1709 personnes ont été guéries et 2 173 présentent toujours les signes du virus. Parmi elles, 139 personnes sont hospitalisées dont 36 dans un état considéré comme grave.

Aucun décès n’est heureusement à déplorer ces dernières 24 heures. 51 personnes sont décédées depuis le 21 février.

5 513 tests PCR ont été effectués ces dernières 24 heures dont 1 997 à l’aéroport international de Beyrouth.

Le Ministre de l’intérieur confirme un confinement du 30 juillet 2020 au 10 août 2020

Le Ministre de l’intérieur Mohammed Fahmi a confirmé que des mesures de confinement seront prises face à la hausse importante du nombre de cas de personnes contaminées par le coronavirus COVID19.

Ainsi, les bars et boîtes de nuit, les salles de conférence et des halls, les cinémas et les théâtres, les marchés populaires, les clubs d’enfants et des parcs public, les évènements religieux, les piscines couvertes seront fermées du 30 juillet 2020 au 3 août 2020, ainsi que du 6 août 2020 au 10 août 2020. Cette décision concerne toutes les entreprises et institutions privées et notamment les bancaires. En sont exclus, le personnel sanitaire, sécuritaire, agricole, les journalistes ainsi que les personnels liés aux ports au trafic aérien, aux municipalités ou encore à la maintenance des installations d’intérêt nationale.

Parallèlement, les restaurants devront opérer à 50% de leurs capacités, tout comme les transports en commun. Les personnes âgées de plus de 65 ans devront rester chez elles sauf en cas d’urgence.

Parallèlement, les personnes désirant se rendre au Liban devront présenter des résultats négatifs au PCR à leur entrée sur le territoire libanais. Toutes les arrivées au Liban des pays où le virus ne s’est pas encore étendu devront subir un test PCR et une période de quarantaine de 48 heures jusqu’à la publication du résultat du test. Ils seront considérés comme atteints jusqu’à la publication de ces résultats.

Aussi une application de suivi des personnes contaminées sera mise en place.

Ce matin, le Ministre de la Santé avait indiqué que des peines de prison étaient désormais envisagées pour les personnes contaminant leurs compatriotes de manière volontaire.

Lire également

Par ailleurs, un rassemblement de réfugiés syriens s’est déroulé ce matin lieu à Tripoli au Nord du Liban devant l’Hôpital gouvernemental. Ces derniers demanderaient de passer des tests PCR afin de déterminer s’ils sont porteur ou non du coronavirus et cela afin de pouvoir retourner dans leur pays.

Au niveau statistique, ce 27 juillet

  1. Quelle est la répartition du COVID par tranche d’âge et par sexe au Liban? 

    6.57 % des cas seraient âgés de moins de 10 ans
    9.76 % de 10 à 19 ans
    25.84 % de 20 à 29 ans
    18.88 % de 30 à 39 ans
    13.72 % de 40 à 49 ans
    11.69 % de 50 à 59 ans
    6.93 % de 60 à 69 ans
    4.06 % de 70 à 79 ans
    et 2.55 % de plus de 80 ans

    61 % des cas seraient des hommes et 39 % des femmes.

  2. Quelle gravité des personnes atteintes au Liban?

    48.53 % seraient asymptomatiques, 48.36 % montreraient des symptômes légers et 3.12 % seraient critiques.

  3. Quelles sont les origines des contaminations au Liban?

    Selon les informations communiquées, 53% des personnes infectées auraient été en contact avec des cas confirmés, 26% suite à des déplacements à l’étranger, 20 % toujours sous investigation et 1% de source inconnue.

  4. Quelle est la répartition des cas sur un plan géographique au Liban, par rapport à hier?


    Le caza de Baabda compte 637 cas (+16)
    Beyrouth compte 554 cas (+13)
    Le Metn compte 498 cas (+17)
    Le caza d'Aley compte 296 cas
    Tyr compte 204 cas (+4)
    Zahlé compte 189 cas (+6)
    Le Chouf compte 182 cas au total (+1)
    le Kesrouan compte 122 cas (+2)
    Tripoli compte 120 cas (+1)
    le caza de Jbeil compte 99 cas (+21)
    Le caza du Akkar compte 98 cas
    Saïda compte 95 cas (+2)
    Zghorta compte 89 cas
    Bcharré compte 74 cas
    Baalbeck compte 59 cas (+3)
    Nabatiyeh compte 58 cas (+3)
    Bint Jbail compte 50 cas
    Denniyeh compte 31 cas
    La Békaa Ouest compte 29 cas (+1)
    Batroun compte 25 cas
    Le Koura compte 23 cas (+2)
    Marjayoun compte 22 cas
    Hasbaya compte 8 cas (+1)
    Jezzine compte 5 cas
    le Hermel compte 4 cas
    Rachaya compte 4 cas

    Et une enquête serait en cours pour 304 cas (+41)

    *Ces chiffres semblent inclure certains faux négatifs qui sont corrigés le lendemain.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.