Le Parlement libanais a approuvé hier le financement du programme de rationnement à destination des familles les plus vulnérables au Liban alors que le programme de subvention devrait prochainement s’achever. Les sommes à débourser resteront cependant à la discrétion du gouvernement alors qu’aucun retour du premier ministre Saad Hariri n’est prévu et que des hommes armés sont apparus dans les rues de Tripoli au Nord du Liban.

Pour l’heure, la situation semble ainsi devoir encore se détériorer sur le plan sécuritaire ou encore économique avec des projections de la Banque Mondiale qui prévoient la poursuite de la récession à hauteur de plus de 9% en 2021.

La création de ce programme de filet de sauvetage visant à remplacer le programme de subvention a été adopté par le parlement libanais le 12 mars dernier et signé par le Président de la République le 8 avril avant d’être publié dans le journal officiel. 

Ce programme vise à mettre en place une carte de paiement prépayée qui serait ainsi remise aux foyers vulnérables à la crise économique. Elles recevraient ainsi 100 000 Livres par mois par personne environ durant un an, souhaitait la Banque du Liban alors que la Banque Mondiale avait indiqué exiger que ces sommes soient rendues disponibles au taux réel de la monnaie locale.

Il devrait permettre de faire passer le coût de l’aide aux personnes les plus vulnérables de 6 milliards à 3 milliards de dollars en les ciblant mieux au lieu de cibler l’ensemble de la population.

Parallèlement, plusieurs propositions renvoyées devant les commissions parlementaires, celles concernant l’exemption des ambulances, ds pompiers et des véhicules de secours appartenant aux associations, aux communes et à la Fédération des communes des droits de circulation et d’immatriculation ou encore une proposition de loi visant à accorder un crédit supplémentaire de 300 milliards de livres dans le budget 2020 pour soutenir les écoles privées en difficulté financière.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն