Le Haut Conseil de la Défense a adopté un plan ce vendredi pour prendre les mesures sécuritaires nécessaires face à la violence qui frappe actuellement la partie est de la plaine de la Békaa.

Dans un communiquée, le général Saadallah Hammad, qui dirige cette institution a indiqué que les récents incidents qui ont endeuillé la localité de Baalbeck ont été à l’ordre du jour des discussions avec le Président de la République, le Général Michel Aoun, et de son Premier Ministre Saad Hariri. Aucun détail sur les mesures prises ont, pour l’heure, été divulguées.

Plusieurs incidents se sont déroulées dans cette circonscription, dont des fusillades entre Forces de Sécurité, Armée Libanaise et personnes recherchées par la Justice.

L’Armée Libanaise a réussi, en dépit de ces incidents, à interpeller Mohammed Hatem al Masri, ainsi que son frère et un ressortissant syrien, selon un communiqué de l’institution militaire.

La violence reste endémique dans cette partie du Liban notamment suite à des manifestations des habitants qui entendaient protester contre l’insécurité. Les Forces de Sécurité tentent de mener des opérations visant à démanteler différents traffics illégaux.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.