Comme annoncé le 23 mars 2013, l’Armée Libanaise et la Marine Française ont procédé ce matin de 10h à 12h à des manœuvres militaires et contrairement à celles entamées l’année dernière, cette fois-ci, la sécurité était draconienne et on était donc empêché de s’en approcher. Et pour cause, des charges explosives étaient utilisées.

En lieu et place du Dixmude (numéro de coque L 2015) de 2012, le BPC « Le Tonnerre », numéro de coque L 9014, était de la partie pour ces entrainements militaires qui ont eu lieu à Jounieh, en dessous du Casino du Liban comme à l’habitude.

La manœuvre consistait en 2 vagues d’assaut – une première avec des zodiacs pour débarquer les commandos en charge de la prise du point de débarquement et une deuxième à l’aide des chalands de débarquement du BPC Le Tonnerre ainsi du Damour et du Saïda de la Marine Libanaise pour débarquer les unités de génie -. Ces 2 vagues d’assaut seront soutenues par les hélicoptères de combat de type Gazelle de l’Armée Libanaise, ainsi que par le débarquement de commandos via  des Pumas de l’Armée Libanaise ou Cougars en provenance du Tonnerre.

Voir la galerie photo

Le Tonnerre était pour l’occasion accompagné de manière très discrète – c’est à peine si on pouvait le voir – par la frégate Georges Leygues.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.