A l’attention du Général Joseph Aoun, Commandant en chef de l’Armée Libanaise

A l’attention du Général de brigade B.E.M Joseph Khalil Aoun, nouveau commandant en chef de l’Armée libanaise,

C’est avec un immense plaisir et honneur que le Liban accueille votre nomination au poste de Commandant en Chef de l’Armée Libanaise. Cette insigne distinction honore votre brillant parcours jalonné de bravoure, de générosité, et d’humanité, faisant écho à la devise de la grande muette au sein de laquelle vous vous êtes enrôlé : Honneur, Loyauté, Sacrifice.

Mon Général,

Je me permets, de m’adresser à vous, avec toute la déférence que je dois à votre personne, et au symbole que vous représentez, et qui, pour beaucoup de Libanais, demeure l’unique assurance pour la constance du Pays des cèdres. Nous sommes tous conscients que notre pays n’est pas un eldorado, et que les équations étriqués des acteurs politiques locaux, piètres pions sur l’échiquier mondial, paralysent en grande partie l’action de l’Armée libanaise, la laissant sans arsenal approprié lui permettant d’agir selon son immense potentiel humain, qui fait toute sa puissance et toute sa valeur.

Mon Général,

Vous n’êtes pas un militaire ordinaire, vous avez servi jusque-là en tant que commando, et qui d’autre que vous est conscient des sacrifices de nos hommes condamnés à verser leur sang, la plupart du temps par des actes de traîtrise et de perfidie plutôt que sur le champ de bataille. Nous ne sommes pas prêts d’oublier les martyrs de Nahr el Bared, de Tripoli, de Abra, de Ersal, de Behnin, de Deniye, et la liste est beaucoup trop longue … ces hommes pleins de vie et de force, assassinés par de viles âmes abjectes qui ne méritent que la mort et l’oubli.

Avec votre rectitude, votre compétence et votre dévouement, nos regards se portent vers vous ainsi que nos espoirs, pour bannir le concept d’impunité et voir tous ces traîtres recevoir un juste châtiment. L’Armée libanaise, unie dans toute sa diversité, doit redorer son blason, faire la sourde oreille aux pressions politiques et remettre un peu de discipline dans ce pays où les tas d’ordures côtoient les monuments aux morts …

Mon Général,

Ces paroles sont loin d’être utopiques ou poétiques, je vous les adresse en criant, animée du même amour envers le Liban qui coule dans vos veines qui vous pousse à effectuer les sacrifices les plus immenses, le poing levé, la rage au ventre, je continue à croire que grâce à l’Armée, notre unique renfort, un jour, nous pourrions espérer un Liban Libre et Meilleur.

A la mémoire du Gén. François El Hajj, du Colonel Noureddine El Jamal, du Colonel Dany Harb, du Capitaine Pierre Bachaalany, du Capitaine Elias Khoury, du Capitaine Samer Hanna, du Capitaine Mohamad Tabikh, du Capitaine Samer Tanios,  Lieutenant Georges Bou Saab, du Lieutenant Nadim Semaan, des soldats Mohammad Hamiyé, Ali Bazzal, Abbas Medlej, Ali Sayed, Mohamad Zahraman, et la liste est tellement longue que les larmes brouillent ma vue en écrivant leurs noms …

Au nom de chaque martyr, quel que soit son grade, au nom de chaque soldat, caporal, sergent, adjudant, aspirant, au nom de tous les officiers, et au nom de nos neuf soldats disparus entre les mains de Daech, Mon général, nous comptons sur votre sagesse, votre témérité, votre force et votre regard paternel et bienveillant, pour être pleinement le Commandant en Chef de notre Auguste Armée Libanaise, l’unique défense de nos 10452km2.

Enfin, je vous prie de croire, mon Général, à mes sentiments formellement respectueux,

Marie-Josée Rizkallah
Citoyenne Libanaise

 A ce sujet, du même auteur : 

Liban : Le Sacrifice des Héros envers un peuple qui oublie
Arrêt sur Image : #JeSuisNosSoldatsDisparus depuis 2 ans

Personnalité libanaise de l’année : Hussein Youssef
Le Liban en a assez de toi ! Oui toi !
A quand le Devoir de mémoire au Liban ? 
L’Armée libanaise unit le sang de tous les martyrs pour l’Indépendance
Message poignant d’un papa du Liban
En image : Les Libanais aiment leur Armée, mais …
Les couleurs libanaises unies autour de l’Armée 
Seules les Familles des Militaires Libanais me représentent

En image: Les Commandos Marines de l’Armée Libanaise
En image : Le Régiment Libanais aéroporté – Moujawkal
Zeinab Bazzal, Oum Ali, Pardon …
Cumul de dérapages par Khaled Daher, en toute impunité…
Liban : Pas de deuil officiel en hommage aux Héros de l’Armée 
Une histoire, un destin, une leçon à tirer …
Appel au Président: Pour l’Honneur de l’Armée Libanaise
Le peuple aime l’Armée Libanaise
22 novembre 2012 : Libanaise et Fière de l’être

The following two tabs change content below.
Marie-Josée Rizkallah est une artiste libanaise originaire de Deir-el-Qamar. Versée dans le domaine de l’écriture depuis l’enfance, elle est l’auteur de trois recueils de poèmes et possède des écrits dans plusieurs ouvrages collectifs ainsi que dans la presse nationale et internationale. Écrivain bénévole sur le média citoyen Libnanews depuis 2006, dont elle est également cofondatrice, profondément engagée dans la sauvegarde du patrimoine libanais et dans la promotion de l'identité et de l’héritage culturel du Liban, elle a fondé l'association I.C.H.T.A.R. (Identité.Culture.Histoire.Traditions.Arts.Racines) pour le Patrimoine Libanais. Elle défend également des causes nationales qui lui touchent au cœur, loin des équations politiques étriquées. Marie-Josée est également artiste peintre et iconographe de profession, et donne des cours et des conférences sur l'Histoire et la Théologie de l'Icône ainsi que l'Expression artistique. Pour plus de détails, visitez son site: mariejoseerizkallah.com son blog: mjliban.wordpress.com et la page FB d'ICHTAR : https://www.facebook.com/I.C.H.T.A.R.lb/