Infographie: La chronologie de la crise financière au Liban

Alors que le Liban traverse une importante crise économique, avec un endettement public atteignant 166% de son PIB, aucune décision visant réellement à combattre cet état de fait n’a été entreprise par les autorités depuis 2019.

Les signes avant-coureur de la crise sont apparus dès fin 2018, début 2019.

Le cash-inflow ou les rentrées monétaires depuis l’étranger ont pratiquement cessé et les réserves de change de BdL ont diminué. La croissance des dépôts en 2018 était la plus faible depuis 2005 et les réserves de la BdL ont diminué d’environ 6 milliards de dollars US depuis le début de 2018, malgré la poursuite des opérations financières de l’institution. Cette diminution était déjà imputable en partie à cause du paiement du principal et des intérêts des obligations libanaises. Par ailleurs, les prêts bancaires au secteur privé ont diminué, les prêts non performants ont augmenté et la dollarisation des dépôts a dépassé les 70%.

Janvier 2019

Les agences de notation commencent par dégrader les notes des émissions obligataires alors que les symptômes d’une dévaluation apparaissent

Mise en garde de la Banque du Liban à l’encontre des banques accordant d’importants taux d’intérêt

Lire l’article

Moody’s dégrade les notes financières du Liban

22 janvier – L’agence de notation financière Moody’s a annoncé avoir dégradé à Caa1 les notations du Liban sur le long terme, en raison d’une probable structuration de la dette publique ce qu’elle considère être identique à un défaut de paiement.

Lire l’article

Février 2019

Pour l’heure, le scandale est surtout induit par la création d’emplois illégaux au sein de la fonction publique, emplois qui grèvent le déficit public

Le Liban, seul pays de la région dégradé par la COFACE

7 Février 2019 Lire l’article

Plus de 15 000 emplois publics illégaux créés

27 février – Alors que le Liban se débat avec un déficit public atteignant plus de 150 % du PIB, la commission parlementaire des finances et du budget a indiqué avoir découvert 15 102 employés de la fonction publique engagé pour des positions sans descriptif.

Lire l’article

Mars 2019

Ainsi, l’Etat emprunte pour payer de la dette et non pour créer de la richesse

Un projet de loi pour emprunter afin de payer les intérêts de la dette publique

7 mars – Une grande partie des sommes empruntées devrait servir à payer les intérêts de la dette publique actuels, pour un équivalent de 4,8 Milliards de dollars, faute de quoi le Liban serait considéré comme étant en défaut de paiement, un risque déjà souligné dans différents rapports économiques et pris en compte par les agences de notation.

Lire l’article

Avril 2019

Ce n’est qu’en avril 2019 que sera adopté le budget 2019. On découvrira également les salaires des hauts fonctionnaires.
Face au paiement des obligations libanaises arrivant à échéance en mai et novembre, les autorités envisagent l’émission de nouvelles obligations à des taux plus élevés.
Les premières manifestations, celles des vétérans de l’Armée face aux mesures d’austérité, apparaissent.

Le Budget 2019 soumis aux autorités

3 avril – Selon le ministre des finances, ce budget est écrit comme réaliste, complet et applicable ne réduit aucune dépense ou n’augmente aucune source de revenus, allusion à une possible augmentation des taxes, comme certaines sources le suggéraient précédemment. Il s’agirait également de réduire le déficit public à moins de 9 % du PIB afin d’obtenir les fonds promis lors de la conférence CEDRE.

Lire l’article

Les autorités publiques souhaitent montrer le bon exemple en diminuant leurs salaires

3 avril – Lire l’article

Réduction de 17 % du déficit commercial

4 avril – Lire l’article

1 milliard de dollars pour relancer l’économie libanaise

10 Avril 2019 – Lire l’article

Liban: vers l’émission de 2.5 à 3 milliards de dollars d’obligations 

Face à l’arrivée d’importantes tranches obligataires arrivant à échéance en mai et novembre 2019, le gouvernement envisage l’émission de 2.5 à 3 milliards de nouvelles obligations.
Cette émission, cependant, n’aura jamais lieu.

Lire l’article

Premières manifestations contre les mesures d’austérité

30 Avril 2019  Les anciens militaires protestent contre les mesures d’austérité budgétaire prévues dans le cadre du budget 2020

Lire l’article

Mai 2019

Pour l’heure, face aux premiers signes de la crise, les autorités restent dans le déni

Le gouverneur de la Banque du Liban écarte tout risque de dévaluation

2 mai 2019 – Lire l’article 

Grève ouverte à la BDL alors que les premiers signes de pénurie du dollar apparaissent

6 mai 2019 – Menace sur l’économie libanaise menacée de paralysie en raison de la grève des fonctionnaires de la Banque du Liban (BDL) ou encore de la Sécurité Sociale qui protestent contre les mesures d’austérité qui pourraient les toucher dans le cadre du budget 2020. 
Les premiers symptômes de la pénurie du dollar apparaissent aussi avec le syndicat des pompistes qui indique que les compagnies de distribution ont demandé aux propriétaires des stations essence de payer en dollars en raison – officiellement – de la grève de la BDL et de l’arrêt des opérations de compensation des chèques.

Côté gouvernement, le déni se poursuit avec le Ministre des Finances Ali Hassan Khalil qui a indiqué être en faveur d’une augmentation des taux d’intérêts sur la livre libanaise, qui passeraient de 7% à 10% pour maintenir la balance budgétaire.

Lire l’article 

Juin 2019

La communauté internationale trouve les mesures budgétaires insuffisantes.
Les entreprises montrent des signes de faiblesse et Riad Salamé reconnaît une croissance nulle pour 2019.
À l’étranger, les agences de notation évoquent déjà un scénario de restructuration de la dette publique.

Les mesures du budget 2019 insuffisantes pour réduire le déficit public, juge le FMI

3 juillet – Lire l’article

SESOBEL, en difficulté financière et menacée, lance un appel à l’aide

9 juin 2019 – Lire l’article  

Perte record pour la principale entreprise de BTP et d’immobilier

11 juin 2019 – Lire l’article

Le nombre de prêts Kafalat accordés s’effondre

13 juin 2019 – Le nombre de prêts dit Kafalat, à destination des petites et des moyennes entreprises, s’effondre de près de 80%. Ainsi, pour les 4 premiers mois de 2019, seuls 3.5 millions de dollars ont été accordés, preuve d’une rétraction sévère de l’économie libanaise. 

Lire l’article

0% de taux de croissance jusqu’à présent selon Riad Salamé

25 juin 2019 – Riad Salamé, a indiqué que le Liban avait connu une croissance nulle sur la première moitié de 2019 mais écarte les risques de défaut de paiement, indiquant que les autorités libanaises ont les moyens de rembourser la somme de 1.6 milliards de dollars d’obligations arrivant à échéance en novembre prochain.

Lire l’article 

La restructuration de la dette publique, un scénario qui revient sur la table selon Moody’s

27 juin 2019 – L’agence de notation Moody’s estime que la restructuration de la dette publique libanaise pourrait revenir sur la table. En cause, la diminution des rentrées de devise étrangère au Liban ainsi que la croissance économique qui se fait toujours attendre.

Lire l’article

Juillet 2019

Le déni toujours des autorités face à la crise…

Le Parlement débute l’examen du Budget 2020

16 juillet 2019 – Le Parlement débute sa première session consacrée à l’examen du budget 2019, étape finale avant sa ratification. Cet examen intervient alors que les vétérans de l’Armée libanaise entendent en bloquer l’accès pour protester contre les mesures d’austérité les visant.

Lire l’article

Ali Hassan Khalil: le Liban n’est pas la Grèce 

25 juillet – Lire l’article

À Beyrouth, 25% des appartements sont vides

30 juillet – Lire l’article

Août 2019

Aussi, on apprend que les autorités publiques n’honorent plus les paiements aux entreprises libanaises…

Au Liban, le déficit public s’améliore parce que l’état n’honore pas ses dettes 

2 août – Coup de tonnerre du jour, selon la chaine d’information économique Bloomberg, l’état n’aurait pas honoré ses dettes vis-à-vis des entrepreneurs à hauteur de 900 millions de dollars pour cette année déjà. Le montant des sommes indues atteindraient désormais plus de 2 milliards de dollars, poussant certains à être au bord de la faillite.

Lire l’article

Les pays donateurs dénoncent “l’indifférence et l’irresponsabilité” des autorités libanaises

7 août – L’aide économique attribuée au Liban lors de la conférence CEDRE qui s’est déroulée en mai 2018 serait actuellement tributaire du déblocage de la situation liée à la crise issue de l’incident de Qabr Chamoun, alors que les tentatives de relance de l’activité gouvernementale restent pour l’heure vaines.

Lire l’article

La dette publique libanaise continue à croitre

16 août – La dette publique libanaise a continué à croitre, s’établissant fin juin à 85.7 milliards de dollars, en hausse de 0.7% par rapport à la période correspondante de 2018, indique le Ministère des Finances.

Lire l’article

Les ventes de voitures neuves en forte régression

20 août – Les ventes de véhicules neufs auraient diminué de 22.8% durant les 7 premiers mois de l’année 2019, indique l’association des Importateurs de voitures.

Lire l’article

Le marché de l’immobilier toujours fortement impacté par la crise économique

23 août – l’article

Standard & Poor’s maintient et Fitch dégrade les notes des obligations libanaises

24 août – Lire l’article

Septembre 2019

Premiers signes de récession signalés par un rapport d’une institution internationale alors que la crise du dollar débute avec les grèves des stations essence.
Face à la crise, les autorités menacent … de représailles judiciaires ceux qui en parlent

L’économie libanaise officiellement en récession 

3 septembre – Lire l’article

Chute des profits des établissements bancaires.

17 septembre – Une mauvaise nouvelle pour le financement des déficits publics, les profits des 14 premières banques libanaises ont chuté de 6.6% durant la première moitié de l’année 2019.

Lire l’article

Pas de pénurie de Dollars, estime Riad Salamé 

23 septembre – Selon le gouverneur de la Banque du Liban, ces difficultés seraient à mettre sur le compte de difficultés d’ordre logique au sein de ces établissements.

Lire l’article

Les pompistes déclarent la grève générale illimitée et le Président de la République menace

26 septembre – Lire l’article

Les autorités haussent le ton et menacent de sanctionner les personnes ou les médias visant à “miner la capacité financière de l’État”. 

30 septembre – Le Bureau du Président de la République a publié un communiqué rappelant à l’ordre tant les médias que les personnes diffusant certaines informations concernant la crise économique que traverse le Liban et les risques de dévaluation de la livre libanaise dont l’objectif serait “de miner la capacité financière de l’État.

Lire l’article

Octobre 2019

Les autorités prennent les premières mesures pour limiter – de manière insuffisante – la crise

La Banque du Liban publie la circulaire 530 pour permettre l’importation de produits pétroliers, de blé et de médicaments

1er octobre – Lire l’article

3.28 milliards de dollars de charges salariales pour la première moitié de 2019

2 octobre – Lire l’article

La Banque du Liban poursuivra son soutien à la Livre Libanaise

3 octobre – Lire l’article

Après les stations essence, les minotiers se plaignent, plus qu’un mois de réserve de farine pour la fabrication du pain

9 octobre – Lire l’article

Le Liban, en quasi récession, selon le Fonds Monétaire International

16 octobre – Lire l’article

Budget 2020: Le gouvernement souhaiterait taxer l’utilisation des systèmes téléphoniques gratuits VOIP

Cette mesure sera à l’origine d’importantes manifestations d’une population fatiguée par les ponctions fiscales et qui accuse les hommes politiques être corrompus et d’avoir mené le Liban à la faillite.

17 octobre – Lire l’article

Chute du cours des obligations libanaises cotées à l’étranger

18 octobre – Lire l’article

Les banques fermées pour lundi

20 octobre – Suite aux manifestations qui se déroulent depuis la nuit du 17 au 18 octobre, les banques décident de fermer leurs portes

Lire l’article

Standard & Poor’s place le Liban sous Surveillance négative 

25 octobre – Lire l’article

Le Liban interdit l’exportation de larges sommes en dollars

27 octobre – Le Liban met en place des mesures de contrôle des capitaux.

Lire l’article

Riad Salamé avant de se reprendre: “le Liban est à quelques jours de l’effondrement économique”

28 octobre – Lire l’article

Forte chute de la valeur des obligations libanaises après la démission du gouvernement Hariri III

30 octobre – Le rendement des obligations libanaises atteindrait désormais plus de 34.6% voir 38% pour d’autres émissions obligataires, en raison des risques que représentent de tels investissements. Il n’est en effet pas garanti que l’état libanais puisse tenir ses engagements.

Lire l’article

Novembre 2019

Réouverture des banques et la crise financière devient officielle. Le contrôle des capitaux est instauré

Jour crucial avec la réouverture des banques

1er Novembre – Après avoir fermé leurs portes depuis le vendredi 18 octobre en raison des importantes manifestations qui se sont déroulées pendant presque 3 semaines, les banques, qui ont hier réactivé les opérations bancaires, ont rouvert leurs postes ce vendredi 1er novembre. 

Lire l’article

Le changement de la politique monétaire pourrait être bénéfique à long terme (Fitch)

1er Novembre – Lire l’article

Le Ministre sortant des finances écarte le risque de défaut

10 novembre – Ali Hassan Khalil, a écarté tout risque de défaut pour le mois de novembre, indiquant que le Liban paiera les montants dûs à la fin de ce mois à temps. Il faisait allusion au paiement de 1.5 milliards de dollars en obligations libanaises arrivant à maturité et à 500 millions de dollars au titre du service de la dette.

Lire l’article

Moody’s dégrade les notes des obligations libanaises à Caa2

5 novembre – Lire l’article

Les réserves en devises étrangères de la BDL en recul 

5 novembre – Lire l’article

50% de la population risque de se retrouver vivant sous le seuil de pauvreté en 2020 (Banque Mondiale)

6 novembre – Lire l’article

Riad Salamé à la défense de sa politique monétaire, pas de dévaluation ou de décote et encore moins de contrôle du capital

11 novembre – Lire l’article

La grève des banques se poursuivra jusqu’à la stabilisation de la sécurité

14 novembre – Lire l’article

L’Association des Banques du Liban instaure une limite de retrait et de transfert à l’étranger

Les mesures de contrôle des capitaux sont instaurées par l’ABL

17 novembre – Lire l’article

Plus de 265 restaurants fermés depuis les 2 derniers mois (Syndicat)

25 novembre – Lire l’article

Ministre de la Santé: Vers une situation dangereuse pour le Liban en raison d’une pénurie de matériel médicaux

26 novembre – Lire l’article

La Banque du Liban débourse 1.5 milliards pour rembourser les obligations libanaises 

Cette somme aurait été ainsi remboursée, non pas par le Ministère des Finances comme cela devrait être le cas, mais par la Banque du Liban elle-même, qui avait déjà procédé ainsi en mai dernier pour la somme de 1.15 milliards de dollars.

28 novembre – Lire l’article

40% des entreprises en risque de faillite (Association des Industriels du Liban)

28 novembre – Lire l’article

Liban: Le FMI pour éviter le pire (Rapport de la Bank of America- Merril Lynch)

28 novembre – Lire l’article

Décembre 2019

Le Liban et des banques libanaises en état de défaut technique suite à l’instauration du contrôle des capitaux


La Banque du Liban abaisse les taux d’intérêts sur le dollar et la livre libanaise

4 décembre – Lire l’article

Une vague de licenciement en une semaine dans plus de 60 entreprises (ministre du travail)

7 décembre – Lire l’article

Le Liban, “En défaut, avec quelques espoirs de recouvrement” selon Fitch

12 décembre – Lire l’article

Après Fitch qui dégrade le Liban, Moody’s dégrade 3 banques libanaises

12 décembre – Lire l’article

Nada Boustani remet un permis officiel pour le forage du premier puits d’exploration pétrolier

13 décembre – Lire l’article

Le FMI invité “pour discuter” selon Ali Hassan Khalil 

17 décembre – Lire l’article

Les activités du secteur hôtelier en baisse de 90%

19 décembre – Lire l’article

Salamé : Personne ne sait jusqu’où peut arriver la parité au marché noir entre livre libanaise et dollar 

26 décembre – Lire l’article

Janvier 2020

Les banques libanaises au centre de l’attention avec des actes de violence et le contrôle des capitaux qui se durcit, alors que débutent les enquêtes sur les transferts financiers à l’étranger

Contrôle des capitaux: Une douzaine de plaintes déposées contre les Banques Libanaises

2 janvier – Plusieurs douzaines de plaintes auraient été déposées devant les cours de justice libanaises par des personnes exigeant de pouvoir retirer leurs fonds déposés auprès des banques libanaises, note le quotidien saoudien Asharq al-Awsat

Lire l’article

Des clients séquestrés par la BLOM Bank Sassine 

9 janvier – Lire l’article

Riad Salamé persiste: les déposants, à l’origine de la crise du dollar

10 janvier – Lire l’article

Le Mall Sin el Fil ferme ses portes, 500 employés au chômage

13 janvier – Lire l’article

Le comité de contrôle bancaire de la BDL demande des informations concernant les volumes financiers transférés vers la Suisse

14 janvier – Cette nouvelle fait suite à des révélations faisant état de transferts pour des sommes situées entre 2 à 11 milliards de dollars vers des établissements bancaires helvétiques et cela en dépit de l’instauration d’une manière unilatérale, d’un contrôle des capitaux, par une décision de l’Association des Banques du Liban (ABL) et non de la Banque du Liban (BDL), elle-même.

Lire l’article

L’ABL demande à ses membres d’abaisser les taux d’intérêt

17 janvier – Lire l’article

La Banque du Liban n’aurait reçu aucune réponse des banques concernant les transferts d’argent(LBCI) 

20 janvier – Des sources proches de la Banque du Liban (BDL) ont indiqué à la chaine de télévision LBCI qu’aucune banque aurait répondu à l’appel de la commission spéciale d’enquête au sujet du transferts de fonds à l’étranger entre le 17 octobre et la fin de l’année 2019.

Lire l’article

Un nouveau rapport de Moody’s évoque la perte de 12 milliards de dollars d’actifs bancaires au Liban

20 janvier – Lire l’article

Le nouveau ministre des Finances Ghazi Wazni admet une dévaluation de facto de la livre libanaise 

22 janvier – Lire l’article

Les réserves monétaires nettes déjà épuisées (experts)

22 janvier – Plusieurs experts étrangers estiment les réserves monétaires nettes du Liban déjà ou en voie d’épuisement dans les mois à venir, alors que 2 importantes émissions obligataires arrivent à maturité en mars et en avril prochain, cela pour un montant total de 2.1 milliards de dollars. Ils estiment intenable le maintien de la parité de la livre libanaise et le paiement de ces obligations arrivées à terme. D’autres pensent, en l’absence de chiffres officiels, que les réserves monétaires nettes sont déjà déficitaires.

Lire l’article

Le budget 2020 adopté

27 janvier – Lire l’article

Les banques Audi et Byblos en défaut de paiement sélectif selon Fitch 

29 janvier – Lire l’article

Février 2020

La chute s’accélère et les autorités tentent de contrôler le marché des devises y compris le marché noir. Les banques Libanaises vendent une partie de leurs obligations à des fonds vautours pour faire pression sur les autorités quelles pressent de ne pas déclarer le défaut de paiement. Les autorités politiques confirment que d’importantes sommes ont été transférées à l’étranger. Elles commencent à estimer le défaut de paiement et le recours au FMI inévitables. Les banques tentent de faire pression sur les autorités pour retarder le défaut.
Quant à la crise, elle s’accélère avec la confirmation de l’entrée en récession du Liban

Le Lait Maternisé en voie d’être subventionné par la Banque du Liban

1er février – Lire l’article

Au Liban, on ne peut plus retirer que 300 USD toutes les 2 semaines désormais (média)

3 février – Lire l’article

Les bureaux de changeurs illégaux fermés 

4 février – Lire l’article

2.3 milliards de dollars transférés à l’étranger (Berri)

5 février – Lire l’article

Toutes les banques ont transféré d’importantes sommes en Suisse 

7 février – Lire l’article

220 000 emplois détruits au Liban depuis octobre

Parallèlement, le nombre des entreprises ayant fermé leurs rideaux aurait augmenté de 20% durant cette période, soit 12% du total des entreprises. Un tiers d’entre elles aurait réduit leurs masses salariales de 60% et la moitié aurait décidé de réduire les salaires par plus de 40%

8 février – Lire l’article

L’aide du FMI nécessaire pour le Liban (Nabih Berri) 

11 février – Lire l’article

Le Liban demandera l’aide technique du FMI

Le Liban demande l’aide technique du FMI en vue de restructurer sa dette publique.

12 février – Lire l’article

L’ABL appelle les autorités à rembourser les obligations arrivant à maturité en mars prochain

12 février – Lire l’article

Face au défaut et la restructuration de la dette publique, les créanciers s’organisent

12 février – Greylock Capital Management a annoncé avoir formé, en compagnie d’autres investisseurs détenant une partie de la dette libanaise, un groupe pour étudier les options sur la table. Il s’agira de facilité la communication entre créanciers et autorités libanaises.

Lire l’article

Nouvelle dégradation de la dette publique qui atteint désormais 91.6 milliards de dollars

13 février – Lire l’article

Le FMI répond à la demande d’aide libanaise 

14 février – Lire l’article

Le Liban au bord de l’implosion économique (Bloomberg)

17 février – Lire l’article

Le PIB réel en contraction de 4% en 2019 (Administration Centrale des Statistiques)

17 février – Lire l’article

La ministre de la justice demande l’ouverture d’une enquête sur les conditions de vente d’obligations libanaises à des fonds étrangers 

Ainsi, certaines de ces banques libanaises se seraient débarrassés d’une partie de ces obligations, auprès de 2 fonds en particuliers, Ashmore Group et Fidelity Group. Selon certaines informations, ces derniers tenteraient de faire pression sur les autorités libanaises alors que celles-ci envisagent d’annoncer un défaut de paiement. Les banques libanaises tenteraient ainsi également de faire ainsi pression sur les autorités afin de voir les obligations libanaises être honorées, et ainsi probablement de financer une partie de l’augmentation de leurs capitaux, conformément à une demande déjà véhiculée par l’Association des Banques du Liban (ABL). Cependant, cette stratégie pourrait encore aggraver l’endettement public, un des plus importants au monde avec une dette atteignant 91.6 milliards de dollars alors que les experts indépendants notent que les réserves monétaires devraient plutôt servir à assurer le financement des produits de première nécessité, blé, médicaments ou essence à destination de la population libanaise durement impactée par la crise économique.

18 février – Lire l’article

240 fermetures de restaurants pour le seul mois de Janvier

18 février – Lire l’article

Fitch Rating: une restructuration probable de la dette et du secteur financier du Liban afin de préserver les réserves de devises

L’Agence de Notation Fitch Rating a estimé, dans une note, que la situation actuelle au Liban pourrait prochainement amener à une restructuration de la dette publique et du secteur financier afin de préserver les réserves de devises de la Banque du Liban.

18 février – Lire l’article

Taux de chômage de 40%, 2 millions de libanais vivant sous le seuil de pauvreté, un record (An Nahar)

19 février – Lire l’article

Liban: La restructuration de la dette publique est nécessaire (Berri)

19 février – Lire l’article

Les obligations libanaises à nouveau dégradées par Moody’s, le Liban face à une possible dévaluation de sa monnaie 

21 février – L’agence de notation Moody’s a, à nouveau, dégradé les notes attribuées aux émissions obligataires libanaises, qui passent ainsi de Caa2 à Ca, soit d’ultra spéculative à “En défaut, avec quelques espoirs de recouvrement” avec perspective stable.

Lire l’article

Standard & Poor’s dégrade les notes libanaises à CC, anticipant une restructuration de la dette publique. 

22 février – La restructuration ou le non-paiement de la dette publique libanaise est pratiquement certain. Les échéances à venir de l’euro-obligation libanaise s’élèveront à 1,2 milliard de dollars américains en mars, 700 millions de dollars en avril et 600 millions de dollars en juin. Alors que nous prévoyons toujours que les réserves de change brutes de la Banque du Liban (BdL) resteront suffisantes pour assurer le service de la dette publique à court terme, les pressions de financement ont augmenté, ainsi que l’opposition sociale et politique croissante au remboursement de la dette.
Aussi S&P révèle que le Liban est entré en récession depuis 2018.

Lire l’article

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français